Mobilisé au 41e régiment d'artillerie de campagne, Louis est ici photographié avec quelques copains en 1915 au camp de la Braconne.

Passé au 261e régiment d'artillerie de campagne où il et canonnier-conducteur, il reçoit une citation à l'ordre du régiment en ces termes :

"Très bon conducteur, a assuré dans la nuit du 8 au 9 juin 1918, le ravitaillement en munitions des batteries sous de violents bombardements".

Une pensée à André, son fils, qui vient de nous quitter...

LELEU_Louis_c

Louis est au centre.