Combats d’octobre.

Nous sommes le 12 octobre, le 1er corps d’armée dans lequel se trouve le 73e bombarde Corbeny et Juvincourt alors que le 1er bataillon du 73e entame un mouvement vers l’avant et perd 4 tués au cours de l’opération.

Le 14 octobre, la situation est la suivante : le 1er bataillon est en ligne entre le bois de la Ville aux Bois et la Pêcherie, le 3e bataillon se trouve en réserve avant d’être mis à disposition du 33e RI.

Le 16 octobre, le régiment reste sur ses positions de la lisière ouest du bois jusqu’au Ployon avant que l’on ne procède à la relève effectuée par des éléments des 33e et 284e RI.

Les soldats Brosteaux et Herbaut sont tués au cours de la journée.

Le 17 octobre, retour du sous-lieutenant Labenne qui avait été porté disparu depuis plus d’un mois.