Retour à Beaumarais 3 suite.


Le 10 juillet, le général Guillaumat passe les troupes du 1er corps en revue à Pévy et Prouilly.

Le 12 juillet,  4 mitrailleurs sont blessés dans le quartier du Marais.

Le 13 juillet, l’ordre arrive de remplacer le 33e et c’est le 15 que le 2e bataillon se rend au bois des Buttes et le 3e bataillon au quartier du Marais. A noter la présence sur place du 35e territorial.

Le 16 juillet, le 1er bataillon et la CHR arrivent au bois de Beaumarais très tard le soir.

Les officiers organisent les reconnaissances et chaque compagnie est alors placée suivant le dispositif envisagé.

Les travaux de défense peuvent alors commencer et c’est ce qui est réalisé les jours suivants.

Le colonel Truffert indique dans ses notes que les téléphonistes arrivent sur place le 15 juillet et que les pionniers sont restés à Pévy.

Le 23 juillet, le général Guignabaudet commandant la division vient visiter les installations.

Beaumarais_b

Photo : Serge Hoyet, merci à lui.