La Miette.

Le 2 octobre, les mésanges réveillent le lieutenant-colonel Truffert et le 3, sous la gelée blanche, une reconnaissance du secteur est effectuée.

Le 8e en ligne au quartier de la Miette, est relevé tard le soir du 4 octobre.

Le 5, le bombardement provoque la destruction de tranchées, il y a 3 tués tandis le que 7, les travaux se poursuivent.

Le 8, des torpilles tombent dans le secteur du Choléra et de la Miette puis ce sont des obus qui tombent.

Le 9, une reconnaissance est effectuée avec les officiers du 412e RI, ce régiment se trouve sur l'aile gauche.

Du 10 au 13 octobre, quelques torpilles tombent encore sans provoquer de pertes.