La Miette en octobre 1915 suite.

Le 15 octobre, alors que la journée est relativement calme, près de 10 obus tombent autour du PC du colonel.

Le soir, les relèves sont assurées au quartier de l’Autobus ainsi qu’à celui du Choléra.

Voici l’état des pertes :

8e compagnie : sergent Théodore Guilly, caporal Fernand Quenique, soldat Léopold Théret.

10e compagnie : soldat Maurice Roger.

12e compagnie : soldats Jean Bardin et Jean Vignoles tous étant deux originaires du Tarn et Garonne.

Jean Bardin et Maurice Roger reposent dans la nécropole nationale de Berry au Bac.

Les jours suivants se passent sous le bombardement intermittent.

Le 24 octobre, la tranchée des Généraux reçoit des torpilles, 1 soldat est tué.

Le 28 octobre, le quartier de l’Autobus est violemment bombardé, les dégâts sont considérés comme étant importants, il y a 3 tués à la 5e compagnie : le caporal Maurice Corbeaux, les soldats Constant Bouillez et Auguste Marlard.

Le 31 octobre, les travaux de 1ère ligne se poursuivent et voilà novembre qui arrive…

La photo qui suit est celle de la tombe de Constant Bouillez.


bouillez_constant_73_b


bardin_jean_73_b

                                                                    Merci à Philippe Crozet pour cette photo.