28 février 2009

La bataille de Verdun

La bataille de Verdun. Alors que la bataille de Verdun est commencée,, le 73e se met en route le 25 février en passant à Sainte-Menehould, Clermont en Argonne pour arriver à Verdun la nuit sous la neige. Le canon est entendu de tous. Les cantonnements sont prévus à Thierville  pour un rassemblement aux casernes Marceau. Le 26 février, un ordre précise qu’il faut reconnaître le secteur de Froideterre alors en 2e ligne. Vers 10h30, nouvel ordre pour départ immédiat... [Lire la suite]
Posté par saint_omer 8ri à 09:47 - - Permalien [#]

21 février 2009

En mouvement

En mouvement. Le 17 février 1916, le régiment est mis au repos ; le lendemain,  le lieutenant-colonel Ramport sous-chef de l’état-major de la 5e armée rend visite au colonel Truffert. Le 19 février, les colonels de la 3e brigade sont réunis à Ville en Tardenois et sont informés des évènements. Le 20 février, le colonel Truffert accompagne les chefs de bataillon dans leur reconnaissance du terrain en vue d’une grande manœuvre. Le soir, le général Guignabaudet visite les camps de Sarcy et de Poilly. ... [Lire la suite]
Posté par saint_omer 8ri à 09:42 - - Permalien [#]
14 février 2009

Au bois de la Mine fin

Au bois de la Mine fin. Eugène Cadet, soldat de la 6e compagnie, blessé par éclats de grenade, décède en ce 1er février 1916. Il est le premier d’une très longue série.Les jours suivants se passent sous des échanges brefs d’artillerie. Le 4 février au soir, le colonel Truffert et le lieutenant-colonel Charpy, chef d’état-major du 1er corps d’armée, effectuent une reconnaissance du bois Claudade Le 5 février, les colonels des 246e et 276e d’infanterie viennent reconnaître le secteur avant de relever le 73e. ... [Lire la suite]
Posté par saint_omer 8ri à 10:51 - - Permalien [#]
07 février 2009

Au bois de la Mine suite

Au bois de la Mine suite. Les 25 et 26 janvier sont des journées « calmes » malgré les tirs d’obus de plusieurs calibres. Les échanges de grenades se poursuivent et provoquent la mort du soldat parisien Emile Perrard de la 10e compagnie âgé de 19 ans seulement, atteint par des éclats. Le 27 janvier, quelques tirs de part et d’autre ont lieu tandis que le 28 se passe à la remise en état des tranchées et à leur pompage. Le soldat parisien Paul Gabard de la 9e compagnie et âgé de 21 ans est tué. Quant... [Lire la suite]
Posté par saint_omer 8ri à 08:41 - - Permalien [#]