Le 73e en juillet 1917 – 1ère partie



Le 1er juillet, l’embarquement en gare de Provin commence en vue de rejoindre Bergues puis de cantonner à Quaedypre.


Le 3, le 3e bataillon part relever le 201e d’infanterie à Linde. Le lendemain, les autres bataillons et la CHR se mettent en marche et passent à Rexpoede, Oost-Cappel, Béveren, Linde et arrivent à Elsendamme.


Les emplacements de combat sont alors :

1er bataillon près de Reninge,

2e près de Noordschoote,

3e à Pypegaele.


Les relèves commencent tandis que le 2e bataillon assiste à une soirée théâtre le 8.


Le 11, les officiers reconnaissent le secteur de Steenstraete et le lendemain le 2e bataillon vient remplacer l’un du 33e d’infanterie.


Le 14, le 2e est en ligne dans la partie nord, le 3e dans la partie sud sous le bombardement. Durant la nuit, le 1er bataillon est placé sous les ordres du 127e d’infanterie alors que le lendemain, les avions effectuent des vols d’observation.


Le 16, des combats aériens se déroulent alors que les artilleries sont très actives…


Le 18, le 1er bataillon est dirigé vers Crochte avant que le lieutenant-colonel Truffert ne passe le commandement du secteur à celui du 327e d’infanterie.


Le 19, l’état-major, la CHR et le 2e bataillon embarquent en camion et se dirigent vers Socx, les autres bataillons étant alors en cantonnement près de Crochte.


Durant ces journées, 10 soldats et sous-officiers sont tués, 29 sont blessés dont le sous-lieutenant Louis Guidé de la 1ère compagnie de mitrailleuses.


Notons également que la 5e compagnie est fort éprouvée dans la semaine du 14 juillet.


Voici une carte avec les positions approximatives des bataillons.

stenstraat_20_7_1917_copie