Souchez le 5 septembre 2010

C’est sous un beau soleil que s’est déroulée la dernière journée du Pas-de-Calais libéré.


Au cours de celle-ci, une cérémonie avait lieu au monument du général Barbot en présence des autorités et d’un oublié avec lequel j’ai pu m’entretenir quelques instants.


Il s’agit de Monsieur Gustave Lhomme âgé de 87 ans et voici ce qu’il m’a dit :


« Je me trouvais sur le torpilleur Mameluk qui a été sabordé à Toulon le 27 novembre 1942.

J’ai rejoint Cherbourg puis Dunkerque dans les services de renseignements.

En 1944, me voici au 1er fusiliers-marins de Leclercq et j’ai fait la campagne des Vosges sous un froid terrible, de Lorraine et d’Alsace avant de pénétrer en Allemagne jusqu’à Dachau ».


Mineur durant toute sa vie, Gustave est bardé de médailles, une de plus vient s’ajouter ce jour, il ne le savait pas encore au moment de notre entretien.

Recevez, cher Gustave, toutes mes félicitations.

IMG_0202_copie

IMG_0213_copie

IMG_0194_copie

Gustave Lhomme