Le 73e en novembre 1917

 

Hommage au colonel Truffert

 

Le 2 novembre, le lieutenant-colonel Truffert se trouve à Ardres où il assiste à un service religieux en l’honneur des militaires français, belges et anglais puis il est présenté au général anglais Paynter.

 

Le lendemain, un service identique se déroule à la mémoire des soldats du 73e tombés dernièrement dans les Flandres, parmi ceux-ci, le caporal Léon Dufour de Ruminghem, les soldats Adolphe Cocut de Cleyrac en Gironde, Paul Rognard de Savigneux dans l’Ain, Victor Tancret de Noeux les Mines, Isaïe Gobert d’Oudezeele…

 

Vient le grand jour, le 5, le téléphone sonne, le lieutenant-colonel est en ligne avec les généraux Giralt et Boulangé qui lui apprenne sa promotion au grade de colonel.

 

Discret, efficace, aimant ses hommes, le voici enfin récompensé !


galons

 

Trois jours plus tard, il déjeune avec le général Boulangé à Guines avant d’assister à un concours de lancer de grenades.

 

Le 9, il reçoit le général Giralt puis prend le commandement de la 51e division d’infanterie.

 

Le colonel Truffert déjeune avec le curé doyen d’Ardres le 11 novembre et le 12, il préside le conseil de guerre à Guines alors que le canon tonne fortement.

 

Je ne dispose malheureusement d’aucune information sur cette journée.

 

Le 14, le colonel Truffert visite l’église de Tournehem, à proximité se trouvent de nombreux cantonnements anglais.

 

Pendant ce temps, les gars du 73e passent dans une atmosphère de bromure de benzyle, il s’agit d’un exercice pour tester les masques à gaz.

 

Le 18, les artistes du régiment organisent une matinée récréative, le lendemain, les musiciens donnent un concert aux troupes anglaises à Nielles.

 

C’est le 20 que le colonel déjeune avec le général Paynter commandant la 172e brigade d’infanterie anglaise.

 

Enfin, le 23 novembre, le colonel part en permission et rejoint sa famille le lendemain.


Voici l’église de Tournehem telle qu’elle a été vue en 1917.


tournehem