Le 73e en mai 1918

 

En ce début mai, la visite du général Boulangé est le fait notable tandis que les bataillons se relèvent entre eux.

L’arrivée d’une brigade anglaise le 5 permet la relève des bataillons du 73e les uns après les autres pour aller cantonner à Revillon, Cerseuil et Maizy avant de rejoindre Augy près de Braine (entre Soissons et Fismes).

Le 13, le régiment embarque à Braine à destination de la région de Beauvais où il va passer à l’instruction notamment avec les chars.

C’est le 28 mai qu’il quitte cette région pour arriver à Compiègne l’après-midi.

Le 30, le régiment est en marche, il passe à Laversine et bivouaque dans le ravin de Coeuvres.

Le 31, il est à Vertes Feuilles avant la grande contre-offensive qui va causer des pertes très sensibles dans les rangs des compagnies du 73e

Je vous joins deux photos récentes des monuments aux morts de ces villages.

 

Coeuvres_b

 

laversine_b