Eugène DECRIEM

Incorporé dans le 1er bataillon du 73e caserné à Aire sur la Lys en 1910, Eugène dit Carnot, est nommé caporal en septembre 1911 avant d’être envoyé en congés fin 1912.

Mobilisé dans le même régiment le 3 août 1914, il passe au 50e puis au 126e RI avant d’être affecté à la compagnie 12/1 du 6e génie.

Le 1er avril 1916, la compagnie arrive à Ligny en Barrois.

Le 4 avril, arrivée à Belleville sur Meuse à 20h30.

Des travaux aux abris du village sont effectués ? des abris de mitrailleuses sont montés à Bras sur Meuse ainsi qu’un réseau de fils de fer entre le bois Bride et le bois Franco-Boche pendant près de 10 jours.

Le 22 avril, la compagnie travaille à l’aménagement de tranchées et de réseaux du ravin de Bras à Douaumont avant son retour à Belleville pour d’autres travaux aux abris.

Le 5 mai, un PC pour colonel est commencé à hauteur de la ligne de doublement du Poivre.

Trois sections se trouvent au boyau Verger-Bouleaux.

Le 15 mai, des travaux sont effectués sous la route près du canal à Belleville.

Le 24 mai, retour à l’est du boyau de Brest pour la pose d’un réseau de fils de fer, les travaux se poursuivent dans le secteur jusqu’au 30 mai.

Le 30 mai, Carnot se trouve à Bras alors qu’un bombardement par 210 se produit. Il est tué au cours de ce bombardement.

« Mort pour la France », Carnot repose dans la nécropole nationale de Glorieux à Verdun.

Je remercie Bruno, son arrière petit-fils, de m’avoir communiqué ces informations.

DECRIEM_Eug_ne

Eugène "Carnot" DECRIEM.