Le départ de Beaumarais.

En ce début décembre 1914, des reconnaissances permettent d’obtenir d’importants renseignements sur les positions ennemies de Craonne.

Pour ces faits les soldats Albertini et Mariotta reçoivent une citation à l’ordre de la brigade.

Les 9 et 10 décembre, le canon tonne toujours alors que la relève est annoncée dès le 11 pour un cantonnement prévu à Ventelay.

Le 12 décembre, le régiment se met en route en direction de Magneux et de Breuil sur Vesle.

Sur place, le capitaine Vidal reçoit la croix de chevalier de la légion d’honneur.

Mis en route le 16 décembre, le régiment arrive à Saponay et y cantonne.

fere_en_tardenois_b

La gare de Fère en Tardenois.

Le 18 décembre, il est dirigé vers la gare de Fère en Tardenois où il embarque à destination de Saint-Hilaire au Temple.

st_hilaire_au_temple_b

                                                          La gare de Saint-Hilaire au Temple.

Le 20 décembre, il se met en rassemblement articulé à la ferme du Piémont pour quelques jours.