Caporal Fernand Hippolyte 273e RI

Natif de Bapaume et de la classe 1904, Fernand rejoint le front le 26/6/1915 au 115e RI de Mamers.

Il passe au 273e RI le 20/10/1915, le régiment est en pleine réorganisation après les pertes de l’offensive de Champagne.

Au repos dans la région de Bar le Duc puis sur les côtes de Meuse, le 273e est dirigé vers la Woevre dans le secteur de Pintheville sous une pluie continuelle.

En janvier 1916, le régiment arrive à Haumont – Beaumont - Louvemont au nord de Verdun et doit résister à la forte offensive allemande du 21 février.

C’est la bataille de Verdun !

Voici un extrait du journal de marche :

« Beaumont est occupé par les allemands le 24, les compagnies se doivent de défendre Louvemont…

Elle le font le lendemain sous un bombardement d’une rare intensité  puis se replient le 26.

Le régiment va se reconstituer après les nombreuses pertes qu’il a subies ; il quitte Verdun pour l’Alsace et arrive à Giromany le 10 mars ».

Fernand, ayant des états de service excellents, est nommé caporal le 14 avril.

Après une période d’instruction, le régiment embarque pour Belfort ; à peine débarqué, il embarque de nouveau pour se rendre vers un autre champ de bataille tout aussi terrifiant qu’est celui de la Somme.

Le 20/7, Fernand se trouve dans le 6e bataillon devant le bois Etoilé.

« A 7h30, sa section est en file indienne et gagne par bonds successifs l’emplacement qui lui est assigné au bois Trink.

Elle prend position, le sergent, chef de section est tué de suite.

C’est alors à Fernand que revient la prise de commandement mais il n’est plus là !

Il a été tué et son corps identifié trois jours plus tard.

Inhumé sur place, sa famille le retrouve des mois plus tard et l’inhume dignement ».

(source familiale).

hippolyte fernand

 Remerciements à Mme Sylvie Hippolyte auteure du livre « ma chère Marie-Thérèse ».