Les pigeons de Marchiennes

 

L’exposition était remarquable tant par sa qualité et que par la convivialité des exposants.

Parmi ceux-ci, se trouvait un colombophile passionné par ses pigeons.

Mais revenons brièvement aux pigeons de la Grande Guerre.

Les pigeonniers militaires sont créés juste après la guerre de 1870, d’abord en Allemagne puis en Italie, en Belgique et en France vers 1885.

En 1913, le lieutenant Albert Leroy-Beague, originaire du Nord, a en charge l’organisation de la colombophilie militaire.

En 1914, dix colombiers militaires sont en place.

On voit apparaître les pigeonniers démontables, les colombiers mobiles, les sacoches de message, les paniers de transport adaptés à l’infanterie, aux cyclistes, à la cavalerie, à l’aviation et à la marine !

Des paniers anti-gaz sont également mis en service.

Le pigeon devient l’un des héros de la Grande Guerre, certains recevront une citation…

Rappelons-nous le pigeon envoyé du fort de Vaux en 1916 par le colonel Raynal !

Mais les pertes seront nombreuses, ce sont 20000 de ces braves animaux qui y perdront la vie…

 

expo1

Merci au colombophile photographié de m'écrire.

panier1

Panier français

panier2

Panier de fortune fait avec une boîte de munitions

panier3

                                                                                                             Panier allemand

colprivee

                                                                                                            Colombier mobile

pigeon raynal